Vous êtes ici » Accueil » Liens » Le Buggy Golfmaurice.com » Et la série noire continue…
Le Buggy Golfmaurice.com

Et la série noire continue…

10 janvier 2011

Dakar 2011

Etape 6 – Vendredi 7 janvier

Iquique - Arica Liaison 265 km, spéciale 456 km

A croire que les deux compères Jean-luc Blanchemain et Jean Brucy ont signé uniquement pour en baver ! Le Dakar 2011 n’aura pas épargné les deux guerriers.

30 Km à peine après avoir attaqué la spéciale de l’étape, 1er coup dur ! « Pour éviter une poignée de concurrents en vrac dans le sable, nous avons tapé dans une saignée, bilan : un axe de triangle avant s’est cassé ! » explique Jean.

Une fois dépannés, la malchance a persisté : « Nous voguions à tâtons dans cette mer de sable avec le soleil en pleine figure. De ce fait, le relief est illisible… A force de cogner dans des trous imperceptibles, une jante s’est cassée et un étrier de freins avec. Jean-Luc n’ayant plus de quoi freiner, j’ai raccommodé la pièce en coinçant la durite… » Poursuit le bricoleur Jean, désappointé.

La nuit tombe. Il reste une foison de kilomètres pour atteindre l’arrivée de la spéciale et le bivouac d’Arica où est prévue la journée de repos. Jean-Luc en rêve… Jean prend conscience que cette journée promise sera très sérieusement amputée, une deuxième nuit se profilant dans cette richesse de dunes.

Au km 270, dans ce piège naturel rempli de « guadal » malaxé au point de le transformer en farine, le Buggy Chevrolet tombe dans une crevasse. Contraint et forcé, l’équipage Euroflash – Matmut y passera la nuit.

« Au lever du jour, raconte Jean-Luc, le sable est humide car la température extérieure est plus fraîche. Nous avons pu nous en sortir soulagés et fatigués et, nous sommes repartis… » Avec trois crevaisons encaissées, sans roue de secours, Jean a eu le loisir d’en bricoler une, sans outil, en jouant avec les vérins, c’est le côté débrouille de l’ex-motard aux 16 Dakar.

Finalement, le couple Blanchemain – Brucy est arrivé sur les rotules à bon port, à Arica. Ils étaient partis vendredi à 11h 30 de Iquiqué, ils ont atteint le bivouac d’Arica le samedi, à 14h 50 !


Faire un commentaire